top of page
  • Santé Globale

Le Conseil national veut plus de santé dans la coopération au développement

La motion 22.3144, qui demande que la santé mondiale soit une des priorités stratégiques dans la prochaine stratégie CI, a été adoptée aujourd'hui par le Conseil national. Le Conseil national prend ainsi une décision importante pour la santé mondiale et pour le pôle de recherche et la place économique suisses. Un sondage montre également que 7 Suisses sur 10 sont favorables à un renforcement de la santé dans la coopération au développement.


La santé doit devenir une priorité plus forte dans la coopération suisse au développement. L'adoption de la motion 22.3144 par le Conseil national aujourd'hui est une décision qui prend le pouls de la population. Selon un sondage représentatif réalisé par Santé Globale en collaboration avec l'entreprise de recherche sociale LINK, une nette majorité se prononce en faveur d'une plus grande importance accordée à la santé dans la coopération au développement. 70,2% des personnes interrogées sont d'accord avec l'affirmation selon laquelle une bonne santé est importante pour participer à l'éducation et à la vie professionnelle, et demandent une augmentation des contributions pour les programmes de santé par rapport aux dépenses avant Covid, c'est-à-dire les 6% à peine de l'aide publique au développement qui ont été investis dans des projets de santé en 2019 (OCDE).

Source: Sondage représentatif de Santé Globale en collaboration avec l'entreprise de recherche sociale LINK, 2022


Même les événements tragiques liés à la guerre en Ukraine ne semblent pas occulter la santé mondiale et son importance, qui a été fortement mise en avant pendant la pandémie : 58,2% des personnes interrogées voient dans les projets internationaux de santé un moyen éprouvé de mieux faire face aux futures pandémies et approuvent l'affirmation selon laquelle la Suisse devrait proportionnellement consacrer davantage de ses fonds de développement à des programmes de santé dans le Sud mondial.

Source: Sondage représentatif de Santé Globale en collaboration avec l'institut LINK, 2022


Le sondage montre que la santé doit conserver dans la coopération au développement l'importance qu'elle a eue pendant la phase chaude de la pandémie - les investissements dans la santé mondiale ne doivent pas retomber au niveau d'avant Covid.


La décision prise aujourd'hui par le Conseil national est un pas important dans la bonne direction. L'Alliance Santé Globale salue l'adoption de la motion 22.3144 par le premier conseil et s'engagera pour une mise en œuvre efficace de la motion afin que la Suisse puisse mobiliser au mieux son expertise dans le domaine de la santé et apporter une contribution forte à la lutte pour la santé mondiale.



Comments


bottom of page